IFE Business

Interview de Vincent Bechet – Managing Director – Inowai

| 0 Commentaires

Le marché immobilier se caractérise par un dynamisme jamais démenti. Pensez-vous que cela va encore perdurer ? Quels défis doivent-ils relever pour le conserver ?

Bien que nul ne soit prophète en son pays, Luxembourg a développé au fil des trois dernières décennies un centre d’expertise financière qui le place à un niveau mondial en termes de gestion d’actifs appelée plus communément industrie des fonds.

A cette réussite reconnue de tous, se sont ajoutées des business lines directement ou indirectement liées comme le private equity, les family offices, la fintech et, comme c’est dans l’air du temps, un ensemble incubateur de startups qui font de la place luxembourgeoise une incontournable place financière.

Ce développement spectaculaire est entre autres basé sur une stabilité politique qui se confirme au fil des législatures et une sécurité juridique appréciée de tous.

Donc, hors choc hexogène initié par un potentiel phénomène géopolitique ou une crise de la dette pan-européenne ou internationale, je pense que le secteur immobilier, qui finalement ne fait que suivre l’économie du pays, a donc encore de belles années devant lui.

 

Nouvelles technologies et immobilier : quelle transformation en cours et pour demain ?

Il est évident que comme tout autre secteur, le secteur immobilier est impacté par ce qu’on appelle au sens large la digitalisation. Bien entendu, l’immobilier luxembourgeois ne fait pas exception d’autant plus que les startups orientées real estate foisonnent au Grand petit pays.

Sans doute que la plus grande révolution digitale arrive par le BIM (Building Information Modeling). Cet outil devient une sorte de colonne vertébrale sur laquelle vient se greffer toute information de quelque nature que ce soit qui concerne un bien immobilier depuis l’acquisition de son foncier à ses dernières éventuelles transformations. Il y a bien d’autres métiers de l’immobilier qui sont concernés que ce soit le syndic ou le métier de l’agent immobilier. Chacun de ces métiers spécifiques peut déjà trouver sur le marché une multitude d’apps, de softs, de plateformes qui nous plongent au cœur de la révolution digitale appliquée à l’immobilier.

 

Quelles sont les autres opportunités de développement pour le Luxembourg ? La logistique, par exemple.

Si on veut parler logistique au Grand-Duché de Luxembourg, on sera très vite confronté à plusieurs problèmes. Bien que les luxembourgeois se soient équipés d’outils logistiques tels que le Cargo Center du Findel ou la plateforme multimodale de Bettembourg, la logistique au sens immobilier du terme ne fait pas de sens sur des grands programmes logistiques européens comme on peut les trouver en Allemagne ou en France et qui se mesurent en millions de m2. La raison en est très simple, il faut comptabiliser tous les habitants de la Grande Région pour dépasser les 10 millions d’habitants sur une zone très vaste et, de plus, les terrains disponibles pour les infrastructures logistiques sont hors de prix et certainement pas en phase avec le business plan des logisticiens. Ceci étant dit, on trouve une logistique adaptée à la taille du pays et très souvent à haute valeur ajoutée.

Conférence Immobilier au Luxembourg les 26 et 27 février 2019

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.