IFE Business

Tirez parti de la titrisation à Luxembourg

| 0 Commentaires

titrisation

Tirez parti de la titrisation à Luxembourg

Enjeux, croissance et perspectives

Jean Pierre Gomez
Head of Regulatory & Public Affairs
Société Générale Securities Services in Luxembourg

La titrisation est une technique financière qui consiste à transférer les risques d’actifs financiers vers un véhicule. Le véhicule créé pour l’occasion émettra des titres auprès des investisseurs. Cette technique fait partie du shadow Banking,  cette finance parallèle décriée durant la crise de 2008 pour avoir fait plonger l’économie mondiale en touchant massivement le monde de la finance.

Le Conseil de Stabilité Financière (FSB) a défini cette finance parallèle comme un système d’intermédiation du crédit impliquant des activités et des entités en dehors du système bancaire parallèle. Ou plus simplement tout ce qui correspond au financement non bancaire. Pour autant, la titrisation comme l’ensemble de la finance parallèle, peuvent être utiles pour financer l’économie à condition qu’elle soit bien encadrée par une réglementation adaptée.

C’est bien entendu le leitmotiv de nos institutions européennes à Bruxelles et des politiques. L’objectif étant de mieux réguler ou- réguler différemment le monde financier.

Avec sa loi du 22 mars 2004, Luxembourg a mis en place un cadre juridique spécifique pour la titrisation de risques au sens large.

Luxembourg compte environ 1000 véhicules de titrisation. En principe, ils n’entrent pas dans le champ d’application d’AIFMD.

  • Quel est le futur de la titrisation ?
  • Quelle est la meilleure façon de règlementer cette titrisation sans la brider ?
  • Comment définir la bonne titrisation ?

Tels sont les sujets qui seront discutés lors du mardi 28 février à Luxembourg.

Retrouvez le programme complet ici

Laisser un commentaire

Champs Requis *.